GuilhemMariotte


Docteur-ingénieur en Génie Civil

Modélisation des grands réseaux de transports

Mes recherches portent sur la modélisation et la simulation du trafic routier à l'échelle d'une métropole, pour des fins de prévision, gestion et contrôle de la congestion en milieu urbain. En modélisation classique du trafic, travailler à ce type d'échelle nécessite une connaissance étendue des motifs de déplacements individuels, souvent inaccessible, et implique des temps de calculs très longs, rédhibitoires pour certaines applications en temps réel. De nouveaux outils ont donc récemment vu le jour afin de simplifier l'étude des métropoles, tout en permettant de reproduire fidèlement leur dynamique de congestion.

Mes travaux de thèse, sous la direction de Ludovic Leclercq, enseignant-chercheur à l'ENTPE (Lyon), se sont ainsi axés autour du développement d’une plateforme de modélisation macroscopique. Celle-ci est basée sur le concept récent du Diagramme Fondamental de Zone (Macroscopic Fundamental Diagram, MFD) qui décrit le niveau de congestion d'une zone urbaine homogène. L'écoulement du trafic routier dans une ville peut ainsi être modélisé par un découpage de celle-ci en zones s'échangeant des flux de véhicules. La validation de ces modèles a été faite grâce à des comparaisons avec d’autres outils de simulation existants, ainsi qu'au moyen de données de trafic provenant du Grand Lyon.

Le projet MAGnUM

Cette thèse est partie intégrante d'un projet européen ERC (European Research Council) intitulé MAGnUM : Approche multi-échelle et multimodale de la modélisation du trafic pour une gestion durable de la mobilité urbaine. La thèse a ainsi été financée par ce projet via la Commission Européenne sous le programme de recherche et d'innovation Horizon 2020.

logo-magnum logo-erc logo-eurocommission

Le LICIT, une unité mixte de recherche ENTPE-IFSTTAR

Cette thèse s'est déroulée au laboratoire LICIT (Laboratoire Ingénierie Circulation Transports), à l'origine basé à l'ENTPE (École Nationale Supérieure des Travaux Publics de l'État), membre de l'Université de Lyon. Il était anciennement rattaché à l'INRETS (Institut National de Recherche sur les Transports et leur Sécurité) dont la fusion avec le LCPC (Laboratoire Central des Ponts et Chaussés) a donné naissance à l'IFSTTAR (Institut Français des Sciences et Technologies des Transports, de l'Aménagement et des Réseaux).

logo-univlyon logo-univlyon
logo-entpe logo-ifsttar